CENTRALE NATIONALE
DES EMPLOYES

Section de l'UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES


On n'arrête pas les idées justes !


"Un gouvernement de tricheurs, de menteurs et de voleurs"  ( Felipe Van Keirsbilck, secrétaire général de la CNE)
http://www.telebruxelles.be/news/congres-du-mr-chahute-manifestants/

 

Sur la table du nouveau gouvernement :

  • Retraite à 66 ans en 2025 et 67 ans en 2030
  • Diminution des cotisations patronales de 33 à 25 % sans contre partie. Certains patrons ne paient déjà que 2 ou 3 % d'impôt.
  • Compte épargne-temps : les travailleurs feront des prestations supplémentaires pour financer eux-mêmes des formules de crédit-temps et de prépension.
  • Un saut d'index en 2015 : Environ 300 € / an perdu pour un salaire de 1.500 € / mois. Sur une carrière, c'est un an de salaire en moins.
  • Augmentation de certains taux de TVA et accises : La taxation la plus inégale.
  • Service minimum en cas de grève : Une droite à la Tatcher qui veut casser les syndicats, le ton est donné.
  • Renforcement du télétravail : Isoler les travailleurs est une manière de détruire la solidarité.
  • ........

Passerez-vous encore à la tondeuse sans réagir ?  Travailleurs, Etudiants, allons défendre ensemble notre avenir !

Pour les affiliés, Il y aura paiement d’indemnités de grève en cas de perte de salaire.

Photo

Dans notre dernier article sur le sujet (voir ci-dessous), nous avons fait part de nos inquiétudes.

En janvier 2014, une nouvelle société de nettoyage "ISS" a été engagée pour remplacer "ADICLEAN". Dès le mois d’avril, nous demandions aux autorités (via le Conseil d’Entreprise et le CPPT) une annexe du cahier des charges « liste des heures par bâtiments ». C’est ce document qui nous avait permis de dévoiler les fraudes de l’ancienne société.

Mais les autorités s’y opposent farouchement, prétextant la « confidentialité » du document, que néanmoins la cellule de contrôle peu avoir. Etonnant que du personnel du Département des Infrastructures puissent avoir un document refusé aux membres Conseil d’Entreprise. D’ailleurs pourquoi les organisations syndicales devraient-elles contrôler la conformité des prestations d’un sous-traitant ? Il faut faire confiance à la nouvelle équipe ULB !

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxAQDw8QEBAPFBAQEBQPDxQPFA8PFBQPFBQWFhQUFBQYHCggGBolHBQUITEhJSkrLi4uFx8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGhAQFywcHBwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIAMIBAwMBEQACEQEDEQH/xAAbAAACAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQIDBAUGB//EADsQAAIBAgIGBwYGAgIDAQAAAAABAgMRITEEEkFRYXEFIjKBkbHBEzNSodHwBiNCYnKSFOGCsnOi8VP/xAAbAQEBAAMBAQEAAAAAAAAAAAAAAQIDBAUGB//EADIRAQACAgEEAQMCBAQHAAAAAAABAgMRBBIhMTJBE1FhBSIzcaGxBkKBkRQVI1LB0fH/2gAMAwEAAhEDEQA/APm/RfuKfL1Z6PH9IebyPeWls3NKNyKTYCuQK4BcAAVwABAFwAqC4AAXALgIBADYCuBG4CuFK4Bcgi2FFwC4CuAXAdyh3COHp3vJ8zzs3vL08PpD0XRnuKf8fVnZx/Rw8j+JLQza0othSYCIEAAIgChAAAAAFyguArgAQgFcKTYCuQK4NFcLorgACCkAAFwAAuAXA42m+8lzPPze8vRw+kPQ9Ge5p/x9WdmD0hw8j3leza1EwIkA2FK4AQK4A2AgC4NFcqaMAAQBcBXAGyiNyGiuVSbAVyBBRcBABAgoCAKAC4CuBx9M95LmcGX3l6OL0h6Hoz3NP+Pqzswejg5HvK9m1qRYCCggQBcBAK4BcgVyguAXAVwC5QXAVwFcBXARArhSACBAFwpXALkUXAVwABXAAOTpnvJczhyx++Xfi9Ieh6N9zT/j6s68H8Nw8j3ldI3NSICCggRArlCIC4CuAXAnoej1KzapQ1ks5N6sE92ttfIzxY7ZZ1SN/wBmzo17dl+k9E6VBXVOE1tVObv4NK5uvw81Y3ERKxWk/OmCnWTurNSjhKMlaS5o5Yt31MamPiUvjmv5hO5m1lcAuAAJkUmAiBAFwpXARFACAAoAAFcKVwOXpfblzOHL7y7sXpDv9HP8mn/H1Z14PRwcj3lebmpG4UrgK5AiAAhOdrbW8IpbWY5LxSvVLOlJvOoThoTeM5Su9kG4pfU8XLzr2t+3tD1KcWlY792KtUnRnqz60HjGW1LidXH5c2ju05eLH+Xs6nRWg/5FSz91CzqNfqbygn83w5nr8fD9e+v8sef/AE5Ijojc+fh6+nBRSjFJRWCSwSXBHuVrFY1EahrmdpFHC/E/RntIe2pr82kr4frhti9+Bx83jfVruPaPDZjvrtPiXnaVRSipLaePS3VXbC9Om2krmbEXAQCAAERSuAmRRcBXClcgVwouAXALgIAA5elduXM4svvLux+sO/0d7mny9WdfH9HByP4kr2zc1QiwpAJsgVwBsipaHG7c93Vj3Zvx8jx+fm6rdEfD0uJi1XqlZLTaalquVnlimk3weRxRjtMbh19UROkOkdG9pB27UVePNbBjt02LRuHofwxo6p6JS3zXtJc5Yr5W8D7j9Nx9GCPz3eRnnd5bqk5SbhTtdduTxULrDDbLh9vm/Vv1fHwa683nxH/mWfH405Z/Bro/DGtXb36yj8krHxV/8Qc61t9enqRwsUR4ChKnZSlrxeGs0lJP91sGuJ7v6T/iKcl4xcj58S5ORworHVR4bSKPstIr0V2Yz1o8IyxS+aO/NT6ee1Pie8OTJ+6kWMNAAQEZSSV27LiSZiPKxEz4PRoVKvuqVSa3xVo/2eBpnPX4jbO1Yr72iEtJ0erSV6tGpBfFJJx72shGaPmNJXpt62iVdzbCaK4UrgK4UXIEFK4BcAuABSCObpPblzOLL7y7cfrDvdHv8mny9Ts4/o4M/wDEleza1wiwEBFsikQQqytFvhhz2EtOomWVa7mIa6FG0Yp5JJW9WfNXt1Wmfu9qsajSqlCE+vNResuqmrpQ2K3HPvMrTNf2wRqe8r4RUVg7x8bLgYTO/KxGvDvdEV1HRv8Axa0bLdHGK8HE+0/SM/Xxd2n17PL5VdZO3y6ui0dSCW3OT3yeLZ+b83lW5Oe2W3zP9HtYccUpFYWnK2o1IayaeTVixPTO0mN9ngOnVbTE3nKnFT/kk0/+h95/xP1/pZf+6vd42TH01tX7SqOlwgKjKVsXkifzIjbo/hzob/Jft6y/Ji7U4P8AW1tfA47W+pP4hlny/Rjpr7T/AEe2hFJJJJJZJYLwMtPN3vyJRTTTSaeDTxTRUeH/ABD0ctHqx1FalVu4L4ZrOK4bUWlumdfEvRw3+pWd+Y/s5rN7MrkCClcAAQUAK4BcAuRXN0nty5nFl95deP1h3uj/AHVPl6s7cHpDhz+8rmbWorgRYCZFJgRteVNb5p+GPocvLt04pdHGjeSG7SXaE3+1+NjwK+YetI0eKUIJZaq8i39pSviDklvSf3mid1auidL1JSpStepOm4bnacVJc7W8Gez+n8nowZcf3iZj+bk5GOZtWz1h8RD1XJUq+kSk4VPY0YycYOMYynUawcutgo3y3n0PD/TKTSLZI3MvH5n6jOO3RTyt0KpVhUdGtPXvFzo1LKLcU0pRklhdXWO1Pgc/6lwa4q9dI1Hy28Hm/W7W8vE/iWrfTKz2QnFf1Sb+bZ28GZrho25Y3Niue/E7ePMakXKKqdJ161OhF9uSUmtizfgk2cufJ36IdGOIpSck/D6I5woxhCMXgtWnCCu7JfJcWZY8drT01jcvJiLZLTJ/5Ev/AM/CSb8HbzO7/l2XW9w2fQ/K6nUUsu/enxOPJjtjnptGpabVmvlyfxbo+volR/qpWqx/4vH5Nmq8dm/i21lj89nirnRWdxEu2Y1JMqEFDZAiguFBAgC4BcDnaR25cziy+0uunrDu6B7qHL1OzB6Q4c/8SVzZuakWFIgTAi2QOh7yH/J/K3qcPPn/AKTr4kfvbmrvgvN/fzPFemo0e6fs5Psq8f3Q2eGRsvq0dUf6sY7TpoaS3Gtky6bR1orUupRkpQsn2lkbMd+mzG0bh6Loj8QQrwlCVoaRGLTg8NZ2zj9Dz+Rwppbqp3rP9G3Hl32nytjpiodH06sI62pQptRva/VSPp4nVdvl7Y5vnms/MuR0n+Jo20edJRdX2cpTV7xpynBJJvbZ3w4HPya1y4+ifl38PBbFlm3x8PLybbbk7uTbk3m282zT47Q9IU6ko4LFbns5M6MfItTs0ZMFbJy0mTWEbPe2mbrcuNdoaq8Xv3l2fwVRX+ROo8qVJv8A5TefgmasW7W3LDnz044rHy9jGGLk+1LPlsXI+q4vHjFT8z5cVK9MaTOpkjfVlF7+q+/L54d5xc/FF8XV81YZa7qr6ba/xdIvl7Gf/VngW8ObDv6ldfeHzfR9HqTwjeywu3qpd+047ciaxqZfRRirM+Gyn0RLbVs+CbXzZp/4y0T2ZfQiVVSnKEnGWeaaya3no8fPGWPy48uLolA6GoAIKLgDARAAYNI7T5nHk9pddPWHb0D3UOXqdmD0cOf3lc2bmpG4CbIFcKRA6L/Mp82v/VnFzo3idXFnV3Qht5s8OXpqNKi2pSXahjDms135Gyk6nU/KTG11O1lLer35mNo1OljwldvgjEZtIoQnjKKe5vPnfcbK2mPEsZiJc2WgNq8JKok+ze7jw3HR9X4t2YRSPMMrdnZpp7pKxnrfeDZkZAAA9B+DKqVStBvGcYNcVGTv5o7eDETlrE/dwc2szFZ+0vT6bpbhqxhHXqzdqcE7XtnJvZFbz6Xm83HxMU5L/wD1oxY5yTqFEdMrQnGOkU4RjUerCdOTnHXeUJXSs3sZ5PB/xBi5OTomOl0ZeHNI22aU0oSbyitb+rv6Hu5o6sdo+8S43O/E+mdX/Hj2qq/Mt+mlfzeS7z5DPlilf5sODx5vfqnxH93FitWKUY2SyWB5MzudzL6CI1GlD6SpppNtXywlbxM/o2lj1wq6XhhCe6Vnyl/uxu4d+nJprz13Vgue288XAQAQFwpEDQGCv2nzOXJ7S6qesO1oXuocvU68Ho4c/utZuakbkUiBAAUoytKD/el44epz8mN4pbsE6vDp08vHzPnpesIZc/UvyQq0TGEP2pLvWHoZ5PbaV8LZYu2xZ/QwVk6Rm1Sm1nJaq4RZsxRu0QxtPZk6AVnUWy0fU3cid1hhj8utVpRkrSimuKucsTMeG2e/lhq9Ew/Q5R4dpeDNsZ5+e7Hoj4ZKvR9WOxSX7c/Bm2MtZ/Calllg7O6f7k15mcRvwm12h6Q6VSFWOcJX5rau9XNmO80tFo8wxvXqjUvcdGaXTq6RUqxkmlo9PV3xi5Tc1bY7xjfki/4lz/Xrimk9p3/v2Y8KnTM7KfSENL0OpOCkk5asVK1/aKUdT5uJ4WLj3wcqld7mXVe8Xxyt6Y0yNKnaWMpu0YrOWONuFtuw/SeXmjDx5m099f1eHWk3tqHAc3OUpzlec3eVsOSXBLA+GzZJvbb1MGKuKvTBuL2PxxNTfpn0pKSjFrHXjb+yvZ8rmdO07hjbvCOmxvSqJ5xWsuKTuvIuK2rxKWjdZhyj34eYLlCuDREAFADQRhr9pnLk9pdVPWHY0J/lQ5ep14PRxZ/eVrZtakWwFcii4CuQQqZYZrFc1ijG9eqswzpOrRLq0JJxTWTxXfifN3rqdPYrPZKnkuRjPlVOiStGa+GpP5vW9TZk+J/CR8rZLC2/B9+Zh8qr0mlrqUMrx8G8vIypbpnaTG+yOgaJ7KLV7ybvJ+SRcmTqlK16Wk1sgQMKrrySjJySaim8ccjKsTM6hJ05XR9OFXW1qcU0/wBF44NPc+B05Jmkdpaq6ny3aNoypy16TlCdrKUW+9NPBo02vNo1bvDPpiO8L51qzUEqijCEtdKnThDr/FJZO128s8RitGLJ9Ssfu+89y1dxqfBezes5uUpzaxlN3dtyexcEZ5+TkzTvJbaUpWviE009niaGaLernlvewutnhRTn7SUZW6kb6j3ytmuFrmcx0Rr5lj5n8Jaf7ub/AGSXimTH7Qs+HFTwXI+gr4h5kx3FygAAAAAAMNftM5MntLpp6w6+h+7hyOzB6Q4s/utbNrUTIpAIBNkUBWvoufVlD4XdfxeXqeJzsXTff3enx79VWunlbc2jilvZ6eE5R2TtPvV0/KJtnvSPwx8S0PNd7+/E1fDIRzl3L78S/AkYgAAACjT6blTnGObWHGzvYzxzEWiZS0bhR0bozhFaytKTu1uSWC+95sy3i09vhjSuvLVsfCV/r5mpmms7b8fqQKGGHeuRfIq0isoNYNylgorN/e8ypXq/kkzpV7CU2va21c1COV18T2mXVFY/b/umpny1Ty5W8zXE92SnpH3NT+LMsXvCW8S4iPoI8PMkwEAFAAEDKMVftM5MntLpp6upob/Lhy9Tswejjze61s2NWiuFFwEAmRQBLR6mpUjLY+pLvyfj5nJzcXXj39nTxr9NtOqn1mu/6nh67PRZ9Jw1Z/BPH+Ms/NeBsx/b7sbfdp29xqZFDOXP0RZEiAACAACiL7S5P0HwBLtLj5pAJPCL5X8i/IdR2s92fKwglVosb3qPOeXCH6V695nft+2Pj+7GPuulmu81siqZd68yx5SWfpSVqTXxNR+f0TNvHrvJDHLOqy4x7rzgAFARQAAARirdpnLk9pdNPDqaJ7uPI68PpDjze6w2tYIpAACAAqM1dNbxMbjSxOp26WiV9eCb7UHqz+vkz5/kYpx3mHqY79VV84J3TylGzNETr/RsU6HN9mXah1XxWx96NmSI9o8Sxr27L45y7n8v9Gr4VIigAAAACK7T4JF+ARzl3eQ+Akuq+/zYFWkx17U9+M/4bu94eJsr+3932Sfsvp5LkYT5IJ9ru+gjwonsXHyxJA5nS9W8ow+Faz5vBeviehwMe5m7m5Fu2mE9NyAKQAAAMAAxV+0zlye0uinh09Ef5ceR14fRyZvdYbGsXAAEABSACh0aupLW/S1qz5bH3HJy8H1KbjzDpwZOmdOspYJ7vvyPDmNS799lWkrVaqrYtWot8N/d9TKneOif9Et94XJ432OP35mExrsvZMxUAAAAFEYbXx8sBII5y5+iKK6tRRhJvjbe23gkWtdzpJnUHRi4xbl2n1peGCXBFtMTOo8EdvKyKwXIwlSjm/D78R8CNSaV5PKMW399xYjfb7o4MpuTcnnJ3fovCx7uHH0UiHBkt1WRNrAAIKAABhABjrdpnLk9pdFPDo6L2I8jqw+jly+y25tayuAAACCgAuAmFaOj9I1Jaj7L7P0PK5nH1PVDtwZN9pdOKwce7u2HmuqGfVcLNK8Fmli472uHA2b6u0+WOteFq0mnq62vHV33RjOO29aXqhdo1KrV91Sk18U/y4dzeL7kZ1wT89k6vss0jQ69Ja1SleO2VFupbnGyfgmWcH2k391NOakrxaaeTWJptWY8so7iTsiAirISK5VVCOtJ22828kjKKzadQm9d1VGm5SjKatqrqxz1eL/d5GczFY1CRG+8tE9i3v5GqGUpSdk2BGOCx5ss9xyuk9Iu/Zr+VTnsid/Ew9U9U/DnzX1GmI9RykQAAQAAAFDIMdbtM5cntLfXw6Gi9iPI68Po5cvstNrArkBcoLkCuF0LlCACiMldeXMxvWLRqWVZ1O3S6P0nXVn244Nb0eDyMM47PRx36obL432PzOdsZ50IKWs4RbWDwT6r2931NkWnWtsZiPLXRr1qfuq0ktkZfmQ7k8u5lrmmvae5078N1L8QVo9ujCfGlNxf9ZfU3RmpP4TUsWm1aNW9SCqUK2bUoOVOb/dqXx4lm1LdplNSwrTle0oyTWajGUk3waWRonF9pher7nLSJyT1KbS+Kp1VblmY9FY8z/su5nxCdKhlOb1ppYbFH+K2c8xa/wAV7QRHzK+K27zWzJYu/chIJYu2xYv0RY7d0ZOkNL1FZYyeS473wRuwYpyWYXvFYcdfN4t7282e3SkVjUOG0zM7BUAAQIAAAAAAyVu0zlye0t9fDoaN2I8jrw+jmy+yy5sayuFFwAAAQUABdgAUZuElOOazW9HPnw/Ur+W3Ffpl2KFZSjrLFNYrzZ4dqTWdS74ncLOH9XvW5mKs6pzg+pJW+CeX/GWw2dVZ9oY6mPCz/Ja7dOa4x66+WPyMeiJ8WXc/MLKdeMspK+7J+DMZpMeViYlY3YxVFK+eX3mVTz5ebJ4QPHBd4BJ2yz2IutjNpekKlHfJ5b2zZjxzknUMbWisblxZSbblJ3bz+i4HtYcUY66hw3tNpI2sQQIAACAAAAAAy1e0zlv7N9fDdo76keR1YfVz5PZO5tYAAALgACAAAKVwC4Do13TldX1W+sls/cjj5OCLxuHRiya7OvTqKSTTTUvBv0Z5FomJ064na3W2PHna/wDsx0yC1dja72vkx3ErcfIgMOb8QCXHwAMXwXz/ANEAnsX+gKtKrxpR1ni3ktrZsx0nJbUJa0VjcuHUm5ScpPF+CW5HtYcMY404b3m0om5gAEQBAAAAQAAAAZavaZz3j90t9fDbo76i5HTh9HPk9k7mxiVwC4BcgAC4CuXai42C4AAgNHRtXVlqN4S7L2a258Geby8Go6odWG/xLqvDB/PFdz2HnOpJLn/2RAJL7iNh/wBvIga5eIVFtbXfgggnNpN5JK+/BcCxG5HAqVXOTk9uV9i3Ht4MUUq4cl+qUTe1kAEAQIAACAAYAAIoy1e0zlv7N9fDXQ7K5HTi9GjJ7JmxiLgACACAAAAqgAAAIyV0S0bjUrE6nbtdH6X7SC1u0urLmeHnxTS7vx23DT7NbLrkaNs9Hqvf5E2DV4v5F2DUX/3EbDIM+nP8uolnqO/gZ4/aJS3hwUe/We0PPkGSAgCBEAFAAAAADCADLV7TOa/tLfXw1UOyjoxerTk9kzYwACCgAuAAFwaACC6AAAFGno6rq1FfKfVfP9L+95x8vF1U3HmG7DbU6dvV3P1PG27Cu9y7mXsdxrP4X8gC8ty72OwNV7X4fUdg5QVmtjTXiTffavMxVsNqwfNYHv453WJedeNWkzNiAEQAUAAAAAAAAAZavaZzX9pbq+F1J9VGykzpLRG07veZzMsdQLmPVP3NQV2WZk1Au94iZIiBcm5NQLlmZXUC5NyagXG5TUFcbldQdxuTUC5ls1AuY7k1BNsxtM6lYh2lVl8T8Webasb8N+5P2kvifiyaj7LuSVSXxPxY1H2Tcj2kvifixqPsbk/aS+J+LL0x9jcl7WXxS8WTpj7G5cnSH15/yZ6GKZ6IabeVdzZuWOoFxuTUC5NyagXG5NQLjcmoFyRMrqBcu5TUFcbk1AuNyuoO43KagXG5NQonmzVM92yPD//Z
Nettoyage pas très net (Impertinent septembre 2013)
Courant février, nous apprenions que l'Université avait décidé de ne pas reconduire le contrat de nettoyage avec la firme Adiclean pour le motif de « rupture de confiance ».

C'est en effet suite à l'audit interne sur la gestion que la Direction s'est enfin aperçu qu'on était loin des prestations facturées par cette société à l'ULB. Nous avons immédiatement contacté par e-mail l'adjoint du Président et du Recteur en charge de ce dossier en lui rappelant que la CNE-ULB dénonce depuis 2004 ce qu'il faut bien qualifier de détournement de fonds et que nous souhaitions lui communiquer des éléments concrets sur ce dossier. Deux semaines plus tard nous réitérions notre message resté sans réponse. L'adjoint des Autorités nous a répondu à la mi-mars qu'il était intéressé par ce que nous avions à dire mais devait encore tenir au préalable quelques réunions avec les Autorités. Depuis lors : silence radio ... 

Pourtant, la CNE-ULB s'est battue depuis qu'elle s'est structurée à l'ULB (mai 2004), et elle a tenu bon malgré les pressions diverses et les menaces contre ses délégués et les témoins de la société incriminée. Dépositaires des actions menées en son temps par Gauche Syndicale, nos délégués ont tenus bon, jusqu'à ce qu'une « Commission d'enquête » statue sur les pratiques de la société Adiclean et reconnaisse à mots couverts dans un rapport écrit et confidentiel qu'il y avait  des problèmes dans les pratiques et dans le "contrôle" interne des prestations (2006). 

Depuis les conclusions de la Commission, le Responsable du contrôle est parti en prépension et on a renouvelé les « brigadiers »ULB de terrain. De plus, l'ULB a décidé de financer un contrôle externe. C'est quand même ça la bonne gestion non ? Le contrôle de la sous-traitance par une autre sous-traitance... :-) Mais voilà, très vite les contrôles externes se sont révélés parfaits, la société acceptant d'aller "vérifier" les locaux désignés par Adiclean...en ignorant bien sûr que la semaine qui précédait le contrôle, on y envoyait enfin du personnel en nombre pour que les locaux soient nickel !

Les pratiques de détournement se sont donc perpétuées et même accentuées. Les heures de travail facturées à l'Université correspondaient de moins en moins à ce qui était réellement presté. D'ailleurs, c'est tellement entré dans les mœurs, que maintenant encore, et malgré la non reconduction du contrat, les pratiques délictueuses continuent, comme si rien ne s'était passé ! Le dernier contrôle sous-traité a toutefois conduit à une série d'observations (mais cette fois les locaux contrôlés ont été choisis par le contrôleur lui-même...) Les trois agents de l'ULB en charge des contrôles n'ont pas été sanctionnés, sauf si on veut bien considérer que le futur déplacement du Responsable vers une fonction de contrôle d'autres chantiers avec d'autres sous-traitants est une sanction...

Bref, on va peut-être mettre fin aux détournements mis en place par la société actuelle en la remplaçant, mais on fait « table rase du passé » Nous nous sommes livrés à quelques calculs élémentaires pour chiffrer le préjudice de l'Université en nous limitant au strict minimum: cahier des charges - nombres d'heures prestées par l'effectif réel (listes officielles du personnel) Depuis octobre 2010 et jusqu'en juin 2013, donc sur moins de trois ans, nous arrivons à la somme de 2.555.437 € au minimum que l'Université a payé de trop !

Que penser des années précédentes ? Et combien l'Université va t elle exiger en remboursement ? Apparemment, 0 euro 0 cent, rien, nada. Cadeau ! Et les agents qui n'ont pas « vu » cet énorme trafic, continuent leur petite vie tranquille. Il faut dire, que si on y touche, on doit aussi inévitablement se demander comment la ligne hiérarchique a «fonctionné ».

La confiance aveugle, mon bon Monsieur. Il n'y a que ça de vrai. Ben oui, on faisait confiance (malgré le lourd passé de la société Adiclean à l’ULB) sans se poser de question, sans entendre les kyrielles de mécontentements des usagers. Nous avons rencontré le Président avec nos collègues de la CGSP et des délégués syndicaux d'Adiclean le 17 mai dernier. Ces derniers ont transmis une série de témoignages écrits de travailleurs de la société sur les pratiques délictueuses d'Adiclean (en demandant de ne pas dévoiler les identités des témoins). Trois mois plus tard, nous nous demandons ce qui va être fait finalement de ces témoignages qui ont demandé un certain courage de la part de leurs auteurs. A l’heure où nous envoyons à l’imprimeur: rien de neuf ! Mais, si cette affaire ne devait pas donner d'autres résultats que ceux intervenus jusqu'ici, cela voudrait clairement dire que l'Université accepte de se faire voler sans demander des comptes.

Alors, nous devons nous demander si toutes les grandes déclarations sur la bonne gouvernance, la bonne gestion des moyens et les missions de l'Université ont encore la moindre parcelle de crédibilité et si nous ne sommes pas simplement dans une maison où ce qui compte c'est de, surtout, ne pas faire de bruit. Pourtant 800.000€ par an, c'est, par exemple, le double du budget annuel des avancements et promotions PATGS ! C'est aussi, en trois ans, six fois plus que le rattrapage arraché en DS des intérêts de l'assurance groupe des personnels de la Recherche contractuelle  Imaginez alors ce que représentent ces vingt dernières années de fraude ?

Au Conseil d'Entreprise du 23 septembre, nous avons demandé aux autorités de libérer le personnel et les étudiants le 17 octobre pour qu’ils puissent participer à la manifestation contre la pauvreté et pour plus d’égalité. Les acteurs de la société civile souhaitent, en effet, interpeler le gouvernement Wallon à Namur afin de le convaincre de renoncer à son choix d’une politique d’austérité.

Alors qu’en Flandre, on parle d’augmentation du minerval dans les universités (aux dernières nouvelles la KUL propose un supplément de 500 €), cette idée pourrait percoler en régions francophone. Or une augmentation du minerval est effectivement inégalitaire, mais le recteur entend attendre la position de la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) pour donner son accord à un soutien de l’ULB.

Pour information le minerval universitaire actuel (tarif complet) dans les pays Européens : (Source : rapport de la Commission européenne 2011/2012)

  • Communauté française 837 €
  • Communauté flamande 564 €
  • Communauté germanophone 600 €
  • Allemagne 1.000 €
  • France 177 € (premier cycle), 245 € (second cycle)
  • Italie 1.434 € Grande-Bretagne 3.889 € (premier cycle), jusqu’à 36.583 € (second cycle)
  • Pays-Bas 1.835 €
  • Autriche, Danemark, Finlande, Suède, Grèce, Norvège 0 €

Deux choses sont pourtant à prendre en considération pour notre institution :

  • L’éducation est un élément majeur dans la lutte contre la pauvreté et l’inégalité.
  • Moins d’étudiants = moins de subsides = moins de travailleurs.

Cette lutte entre donc bien dans le cadre d'un refinancement de l'enseignement supérieur, essentiel tant pour les étudiants que pour les personnels.


page2
 

 

 

Notre action "symbolique" de lundi dernier est un signal d'alarme.

Malheureusement pour les étudiants, c'est en début de campagne d'inscriptions et donc au moment où le service est le plus solicité par des étudiants en difficultés financières, que ce management, digne d'une autre époque, refait surface. Mais nous ne choisissons pas ce timing et il ne nous est pas permis de réagir dans trois mois. La direction doit aussi assumer la responsabilité de ses choix en matière de gestion du personnel.

 

La gestion de l'amiante est, une fois de plus, le parent pauvre des budgets... Car le manque de moyens financiers pour gérer ce problème de santé publique est criant. A l'Université libre de Bruxelles, le budget annuel pour gérer l'amiante est de 300 000 euros mais, en réalité, il en faudrait près de 900 000 pour gérer les quelque 7000 endroits des campus où l'on en trouve.

Lire la suite

Les projets de la "suédoise", c’est la politique du pire. Il faut clairement montrer notre détermination commune à nous y opposer : verts, rouges, flamands, bruxellois, wallons : la CSC et la FGTB appellent à un rassemblement de militants à Bruxelles le 23 septembre pour donner un premier coup de semonce à ce probable gouvernement des riches et des patrons.

La CNE dément toutes implications 

Patrix